La culture des pois : petits pois, mange-tout (pois gourmands) et pois de senteur

Erwten kweken

La culture des pois : petits pois, mange-tout (pois gourmands) et pois de senteur

Un choix très large et une véritable addiction

La culture des pois est une des plus satisfaisantes qui soit. Il existe de nombreuses variétés de pois.  Il y a celles dont on ne mange que les pois, celles dont on mange la cosse entière et celles qu’on ne mange pas mais qui attirent le regard et les auxiliaires de jardin. Les pois se cultivent en début et en fin de saison au potager. Ils apprécient le soleil printanier et automnal et détestent le soleil estival. Ils sont excellents pour la santé tant physique que mentale. Pour moi, rien ne vaut une heure à écosser les petits pois pour attendre la zénitude totale. J’entre en transe au point d’oublier de vider mon verre de vin blanc, c’est vous dire.

Les pois sont généralement les premières cultures extérieures de la saison

Les semences de pois sont bien souvent les premières à sortir de leur boite au printemps. En effet, les pois peuvent être semés dès que le sol le permet. Les graines germent à partir de 6°C et résistent à quelques averses de neige ainsi qu’à de faibles gelées (jusqu’à -5°C). Si les températures chutent encore, il suffit de couvrir les jeunes plants d’un voile de protection.
Voici donc mes conseils pour réussir votre culture.

3 variétés de pois pour le potager

  • Doperwten : De ronde bolletjes die we terugvinden in langwerpige bolronde peulen.
  • Sluimererwten of peultjes : De platte peulen met kleine erwtjes in die we volledig opeten, de peul en ook de mini-erwtjes.  De hele jonge peultjes zijn overheerlijk rauw, dat heeft Wim Boers me geleerd.
  • Reuk- of siererwten : De niet-eetbare peultjes waar de mooiste bloemen aankomen die vlinders en bijen (vooral hommels) aantrekken die je vruchtgewassen gaan bestuiven.  Met reuk- of siererwten heb je een heel goede plant om heel snel bloemetjes te hebben.  goudsbloemen, Afrikaantjes of andere bloemen doen er tot in juli over om overvloedig bloemen tentoon te spreiden.  Met reuk en siererwten, heb je in april al bloemetjes in de tuin.
  • Er bestaan ook nog enkele speciale soorten erwten, zoals de asperge-erwt, maar eigenlijk is deze familie van de asperges.

Rotation et azote pour les futures cultures

Les pois se récoltent de préférence en juin, au plus tard en juillet. Même les pois de senteur auront du mal à résister au soleil estival. Les pois appartiennent à la famille des fabacées et apportent de l’azote au sol. Cet azote sera grandement apprécié par les brocolis, chou fleurs et autres choux d’automne et d’hiver.

Ergo woelvork gebruik

Grelinette Ergo

Semer les pois – Les 3 variétés se sèment de la même façon:

Préparation du sol pour la culture des pois

Fumier, compost, tourbe de coco voire rien du tout? Tout est possible …

Si vous pratiquez la rotation des cultures, vous sèmerez probablement des pois ou autres légumineuses sur la planche de culture qui a accueilli des pommes de terre l’année précédente. Pour leur donner un bon départ, amendez le sol avec un peu de compost frais ou de fumier à l’automne. N’amendez surtout pas au printemps juste avant vos semis. Le compost et le fumier seront bien trop forts. Si le temps vous a manqué pour préparer votre sol cet automne, je vous conseille d’utiliser de la tourbe de coco ou tout autre amendement pauvre en engrais que vous incorporerez à l’aide d’une grelinette. Et si votre sol est suffisamment riche parce que vous lui avez apporté des tombereaux entiers de compost au fil des ans, il ne faudra rien faire. Les amendements sont surtout importants pour les nouveaux potagers que l’on démarre souvent sur des terres plus pauvres.

Engrais potassique et poudre d’os

Une poignée (30 g) d’engrais potassique (potassium) et de poudre d’os (phosphore) par m² feront des merveilles pour le développement et le rendement de vos pois.  Etant donné que les légumineuses fixent l’azote, il est inutile d’en administrer. A défaut d’ engrais potassique, les cendres de bois feront l’affaire. Les cendres doivent cependant provenir de bois propre et non traité. Répandez en très une fine couche, sans exagérer.

Tuteurez les variétés grimpantes

Certaines variétés de pois peuvent atteindre une taille respectable.  Les petits pois Serpette vert montent facilement jusqu’à 160 cm et les mange-tout Heraut près d’1,50 cm. Il existe dans le commerce des cadres spéciaux ainsi que des filets à ramer mais du grillage à poules peut aussi faire l’affaire.

Semer les pois à l’intérieur ou en place

Les 3 périodes de culture des pois

Il y a trois périodes de culture pour les pois : l’une se prépare sous abri et les 2 autres se font directement en pleine terre :

  • Semis précoces sous abri : Semez sous abri de mi-janvier à février, repiquez en place fin février-début avril; récoltez fin mai-juin.
  • Semis en place en pleine terre : semez en place en mars-avril, récolter fin juin-juillet.
  • Semis d’automne : semez en place en septembre lorsque les températures commencent à rafraîchir; récoltez mi-octobre, mi-novembre.
Deep_root_tray
fèves en plateau à alvéoles profondes

Quelques conseils

Il est conseillé de laisser tremper les pois 12 h avant de les semer. Cela leur permettra de germer plus rapidement, surtout si votre sol est sec. A ne pas faire cependant s’il pleut pendant une longue période car vos graines risqueraient de pourrir. Les pois se sèment à 2 ou 3 cm de profondeur (2 cm pour les sols lourds et argileux, 3 cm pour les sols plus légers ainsi que des les plateaux à semis) .  Laissez 5 cm entre chaque plant et 30 cm entre les rangs pour les variétés naines (merveille de Kelvedon) et 60 cm pour les variétés à rames (Serpette Vert)

Semis sous abri

Pour les semis précoces sous abri, je recommande l’utilisation de plateaux à semis à alvéoles profondes (9 à 12 cm) particulièrement adaptés aux plantes à longues racines. Les pois développent en effet très rapidement de très longues racines. Les rainures verticales de ces plateaux empêchent les racines de s’emmêler, ce qui provoquerait l’asphyxie des jeunes plants. Il suffira ensuite de placer ce plateau dans un bac de culture dans lequel vous verserez de l’eau. Cette eau sera alors absorbée directement par le bas par les racines. Inutile d’ajouter de l’engrais à moins que le repiquage soit retardé parce que votre sol est détrempé (voir plus loin).

Semis en place

Je sème toujours 2 pois par trou par sécurité. Les pois se repiquent et se sèment lorsque les températures sont encore fraîches. L’idéal, c’est fin février/début mars en place et à partir de mi-janvier sous abri.   Même germés, les pois résistent au froid mais si la neige devait persister trop longtemps ou les températures descendre sous les -5°C, il faudra sans doute procéder à un nouveau semis. Et si vos semis de printemps ont raté, il vous restera toujours la possibilité de retenter un semis en automne. Le rendement sera moins élevé mais il est toujours bon d’avoir des légumes frais lorsque le jardin commence à se vider de ses cultures estivales.

Sol humide ou neige au printempsAttention! Si votre sol est détrempé au début de la saison, je vous conseille de semer dans des jardinières ou des planches de culture surélevées. L’humidité risque en effet de faire pourrir vos semences. Vous pouvez également semer dans des plateaux alvéolés adaptés (9 à 12 cm de profondeur). Si votre sol est vraiment lourd et très humide et que vous savez qu’il ne sera pas suffisamment ressuyé, optez pour des plateaux encore plus profonds (15 cm). Ainsi vos plants auront le temps et la place pour se développer. Faites un mélange de 3/4 terreau spécial semis et 1/4 de terreau universel, vos plants auront ainsi quelques réserves de potassium et de phosphore si le repiquage tarde un peu

Quelques astuces complémentaires
  • Arrosez avec parcimonie, les pois ont de longues racines qui leur permettent d’aller chercher l’eau profondément dans le sol. Un arrosage trop fréquent les rendra paresseux et freinera le développement de ces racines. N’arrosez que lorsque le sol est sec sur une profondeur d’index. Une longue période de sécheresse sera préjudiciable à vos plants, les gousses seront vides et le plant finira par mourir.
  • Limitez le développement des adventices et/ou paillez le sol. Une bonne couche de compost bien mûr fera également l’affaire.
  • N’oubliez pas de pratiquer la rotation des cultures. Ne semez pas de pois 2 fois de suite au même endroit. De plus, les cultures qui suivront bénéficieront de l’azote qui aura été fixé par les légumineuses. Laissez les racines des légumineuses dans le sol lorsque leur culture est terminée. L’azote se fixe en effet au niveau des petits nodules que vous pouvez observer au niveau de leurs racines.

Maladies et ravageurs

  • Pucerons
  • Fusariose (maladie cryptogamique)
  • Rats taupiers

Récolter et conserver les pois

Récolter les pois de senteur

Il va de soi que les pois de senteur ne sont pas comestibles. Ils seront cependant récoltés pour l’année suivante lorsque les pois et leurs cosses sont bien secs. Il faudra les conserver au frais et à l’abri de l’humidité.

Doperwten
petits pois

Récolter les petits pois

La récolte se fait entre trois et quatre mois après la plantation. Les pois se cueillent lorsque la cosse est verte, bombée et que les grains sont formés sur toute la longueur. La cosse ne doit pas céder sous la pression des doigts.  Lorsque la forme des pois est apparente, ils sont déjà trop gros et auront perdu une bonne partie de leur goût et de leur jus. Ne tardez donc pas trop pour récolter car la cueillette favorise également la floraison du plant et allonge la durée de productivité.

Je récolte mes pois en 3 fois. La récolte se fait par le bas pour les variétés à rames. Les cosses situées en hauteur ne sont pas mûres en même temps que celles du bas. Tâtez régulièrement les gousses et en cas de doute, n’hésitez pas à en ouvrir une. Les petits pois crus sont délicieux, ils éclatent sous la dent et libèrent un jus très sucré. Les meilleurs bonbons au monde à mon humble avis ! Comptez les grains contenus dans la gousse. S’il y en a moins de 5, c’est que le rendement n’est pas optimal. Si vos pois ont souffert de la sécheresse, les grains seront plus petits que la normale.

Et si l’une de vos gousses contient 9 pois et que vous êtes célibataire, une légende de la Vienne dit que vous vous marierez dans les 9 mois qui suivent ;).

Récolter les mange-tout

Les mange-tout se récoltent à la vue. Les plus petits (3 à 5 cm de long) sont excellents crus. Un peu de sel, de poivre et d’huile d’olive ou de sauce au yaourt, tout simplement divin. Récoltez les en tout cas avant que le pois ne se développe sinon ils deviennent coriaces et filandreux. Les mange-tout sont des légumes un peu passe partout, que ce soit dans la cuisine asiatique ou la cuisine traditionnelle. Ils se cuisinent comme les haricots nains. Personnellement, je fais revenir une échalote et lorsqu’elle est bien transparente, j’ajoute les mange-tout que je fais ensuite revenir. 5 minutes avant la fin de la cuisson, je rajoute de l’eau et du vinaigre. Plus les mange-tout sont jeunes, plus ils cuisent vite. Ne les laissez donc pas cuire trop longtemps. Délicieux aussi à la vapeur avec une petite branche de thym ou de sarriette, voire de la menthe.

Récoltez vos pois le matin

La récolte des pois se fait de préférence le matin juste après que la rosée se soit évaporée. Conservez-les au frais si vous ne les écossez pas immédiatement. Ils se conserveront près d’une semaine dans le frigo. Si la récolte est vraiment abondante, je congèle le surplus. Je ne blanchis pas les pois car je ne les conserve jamais très longtemps. Je les utilise souvent dans des paellas ou des salades composées pour accompagner un barbecue en été

Récoltez vos pois sans abîmer le plant

N’arrachez pas les gousses lors de la récolte. Vous risqueriez d’arracher le plant ou de l’abîmer, ce qui réduirait sa productivité. Tenez le plant d’une main et ôtez la gousse de l’autre en la pinçant avec les ongles ou en utilisant une paire de ciseaux.

Pois séchés pour la soupe

Vous n’avez pas pu récolter vos pois à temps (voyage, maladie ou simple oubli). Laissez les sur le plant et récoltez les lorsqu’ils seront bien secs. Vous en ferez de la soupe en hiver, de quoi vous revigorer après une bonne balade ou une séance de taille au jardin ou les utiliserez comme semences l’année suivante.

Reuk- of siererwten
Pois de senteur

Nos variétés :

  • petits pois :
    • Nains sans support : Charmette (extra fins et très sucrés, à consommer avec ou sans jeunes carottes), Petit Provençal et Karina BIO (ces 2 dernières variétés sont un peu moins sucrées et conviennent plutôt pour les potages)
    • Nains avec support 60 cm : Merveille de Kelvedon (variété très productive, convient pour tout type de préparation, prévoir un grillage ou autre support de 50 cm de hauteur)
    • Demi-nains avec support 100 cm : Sénateur (encore plus productifs, convient pour tout type de préparation)
    • à rames avec support jusque 160 cm : Serpette vert à rames (les plus productifs, conviennent pour tout type de préparation)
  • Mange-tout :
    • Nains sans support : De Grace et Norli BIO
    • A rames avec support de 150 cm : Héraut
  • Pois de senteur :

Mes petits pois préférés : Serpette vert – Marktveroveraar

Conclusion

Personnellement, je ne conçois pas de potager sans pois, c’est bien le légume qui m’apporte le plus de satisfaction et de plaisir.  C’est le cas aussi des tomates, des pommes de terre, des oignons, des melons, des poireaux…vous l’aurez compris, je suis en fait un aficionado de tous les légumes. Difficile pour moi de dire lequel a ma préférence car je ne conçois pas un potager sans une très grande variété de légumes. Il m’est difficile de décrire la joie et le sentiment de plénitude que je ressens lorsque je me rends dans mon potager en pleine saison. Toutes ces variétés et ces couleurs. Je ne m’en lasse pas. Et contrairement aux rayons des magasins où tous les légumes ont le même calibre et où le choix se réduit d’année en année comme peau de chagrin, dans mon jardin je peux me laisser aller à tester de nouvelles variétés et d nouveaux légumes sans jamais me lasser.

Cet article vous a plu ? Partagez-le autour de vous via les réseaux sociaux et faites-en profiter un maximum de vos amis ou connaissances. N’hésitez pas à jeter un oeil dans notre boutique en ligne pour y trouver les semences ou le matériel indispensable dont vous ne disposez pas encore.En utilisant le code de réduction « biomoestuin », vous obtiendrez une réduction de 5 euros pour toute première commande à partir de 50 euros d’achat.

Je vous souhaite une excellente saison 2020 au potager et vous invite à partager vos expériences en matière de culture de pois.

A très bientôt

Tom

Ikzelf in mijn moestuin
Dans mon potager

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.