La culture de l’aubergine en 13 étapes

La culture de l’aubergine en 13 étapes

Introduction à la culture de l’aubergine

La culture de l’aubergine –  S’il est un légume qui, pour moi, remporte la palme de l’élégance, c’est bien l’aubergine. Son port fier et altier, son fruit pourpre et galbé éveillent en moi une véritable passion. Cette année, j’ai d’ailleurs décidé d’en cultiver pas moins de 5 à 10 plants dans ma nouvelle serre tunnel.

Semer l’aubergine : un investissement rentable pour les barbecues de cet été.

Vous l’aurez compris, je suis un grand fan de l’aubergine, cet ingrédient incontournable de la ratatouille, qui évoque le soleil et les parfums de la Provence.  Mais ce n’est pas là l’unique usage que j’en fais. Je la découpe aussi en tranches que je grille au barbecue, additionnées d’un filet d’huile d’olive, d’une pincée de sel et d’une pointe de poivre ou alors piquées sur une brochette en compagnie de morceaux de poivrons, de fenouil et d’oignons. Et en exclusivité pour vous, voici une de mes recettes préférées : Je coupe les aubergines en deux et pratique des incisions dans la chair. J’y insère des gousses d’ail (de mon jardin aussi bien entendu) et glisse le tout au four. Lorsque c’est cuit, je prélève la chair et l’ail et mixe le tout (sans la peau). J’étale ça sur des toasts, avec un brin de persil et j’atteins le 7e ciel. Vous l’aurez compris et n’en déplaise à ma tendre moitié, j’aime vraiment beaucoup beaucoup beaucoup l’aubergine.

Aubergines op de barbecue ... heerlijk
aubergines au barbecue … tout simplement divin

La culture de l’aubergine – Pas à pas à la rencontre du grand amour

Il y a deux manières de procéder pour être certain de récolter des aubergines en été. Soit vous semez vous-même les graines d’aubergine, soit vous achetez des plants d’aubergine en avril en jardinerie, au marché ou dans notre boutique en ligne.  L’aubergine est originaire d’Asie, ce qui explique pourquoi elle n’est pas facile à cultiver sous nos latitudes. Il est quasi impossible, même pour un jardinier chevronné qui dispose d’une serre et qui connaît les moindres besoins de cette plante, d’en récolter les fruits avant la fin de l’été. Seulement voilà, moi je veux manger des aubergines en juillet. C’est donc une des raisons pour lesquelles j’ai fini par me servir d’une serre chauffante.  Dans mon Geopod, je fais germer les graines d’aubergine en compagnie des graines de piments et de poivrons en décembre. Quand vient le moment du premier repiquage, je les transfère dans le Vitopod qui a plus de hauteur. Mais il est tout à fait possible de poursuivre leur culture à l’intérieur sous des lampes horticoles et sans serre chauffante.

Je l’admets, il est probablement moins cher d’acheter ses plants en avril mais beaucoup d’entre vous le savent déjà, le jardinage, c’est mon hobby, que dis-je, ma passion. Il ne se passe pas un jour sans que je rende visite à mon jardin. Et en hiver, alors que rien ne pousse au potager, mes deux serres chauffantes font office de substitut. Je vérifie quotidiennement mes plants, leur donne un peu d’eau, ôte une feuille par-ci par-là, règle la température… mon moment de zénitude, surtout quand je rentre du boulot et encore plus en hiver.

La culture de l’aubergine – Etape 1 : Quelles variétés d’aubergines cultiver au potager

Nous connaissons tous l’aubergine mauve, c’est en effet celle que l’on rencontre le plus fréquemment. Mais il en existe d’autres, de couleurs, de tailles et de formes différentes. Les aubergines que l’on récolte en été ou à la fin de celui-ci sont idéales pour les grillades. Au fil du temps, mon choix s’est porté sur la Longue Violette pour sa grande taille (les plants atteignent 1 m de hauteur) et l’Ophelia.  Cette dernière reste plus petite (voir photo ci-dessous), ce qui me permet de la planter dans ma serre sous les tables de semis.  Ces tables, je les enlève à la fin du mois de mai, ce qui fait que les plants reçoivent alors suffisamment de lumière. La variété Ophelia est également bien adaptée à la culture en pots  que ce soit sur un balcon, une terrasse ou simplement dans le jardin.

Aubergines mini Ophelia in pot
aubergines mini Ophelia en pot

Semer l’aubergine – Etape 2 : Des semences minuscules friandes de chaleur et d’humidité

Les aubergines ont besoin, comme de nombreuses autres plantes, de chaleur et d’humidité pour germer. L’humidité ramollit l’enveloppe qui entoure les graines et permet ainsi au germe de passer. La température quant à elle donne le signal que les chances de survie sont optimales. Le germe se met alors à se développer dans une enveloppe ramollie et très rapidement la traverse. Ce germe contient suffisamment de nourriture pour se développer en un petit plant pourvu de 2 cotylédons et 2 vraies feuilles. Par la suite, il lui faudra trouver une autre source d’énergie.

Semer l’aubergine – Etape 3 : Détails techniques

Semez vos aubergines à partir de mi-décembre dans un terreau pour semis et plantations ou dans de la tourbe de coco. J’utilise par facilité un plateau à semis pourvu de 73 alvéoles.  Plus vous semez tôt, plus vous risquez de devoir utiliser des lampes horticoles.  En effet, à cette période, la lumière fournie par le soleil n’est pas encore suffisante. Ce n’est qu’à partir du mois de février que les jours commenceront à être un peu plus longs et que vous pourrez envisager des semis sur un appui de fenêtre ou dans une véranda. Semez les petites graines d’aubergine à une profondeur de 3 à 5 mm. Réglez ensuite votre serre chauffante de 26 à 32 degrés, ce qui représente la température idéale pour la germination des aubergines. Un plant qui a germé dans des conditions optimales restera vigoureux tout au long de son existence. Il faut entre 5 et 10 jours pour voir la terre s’écarter légèrement, signe que le petit germe est sur le point d’apparaître. Le moment est alors venu d’allumer les lampes horticoles de votre serre chauffante. La lumière qu’elles fournissent fonctionne comme du lait maternel pour les plants. Les lampes devront rester allumées entre 12 et 15 heures par jour.  Vous pourrez y laisser les jeunes plants jusqu’à l’apparition des deuxièmes vraies feuilles car la tourbe de coco contient suffisamment de nourriture pour leur développement. Lorsque les plants reçoivent trop peu de lumière à ce stade, ils se mettent à filer, à la recherche de luminosité et ne produisent alors que de longues tiges très fines et très fragiles.

kweken in potgrond met perliet
cultiver dans du terreau additionné de perlite

Repiquer les aubergines – Etape 4 : on déménage vers une terre plus fertile

Lorsque les deux premières vraies feuilles apparaissent, les aubergines ont besoin de plus de nourriture. Il est grand temps de les retirer du plateau à semis  et de les repiquer dans des pots P9 remplis au 2/3 d’un terreau de qualité et au 1/3 de perlite. Pressez bien le terreau et remplissez le pot jusqu’à environ 6 cm du bord, ce qui correspond à la hauteur de la petite motte. Pour retirer facilement les mottes du plateau à semis, il suffit d’utiliser une cuillère. Placez chaque petite motte au centre d’un pot P9.  Veillez à laisser un maximum de terre au niveau des racines.  Comblez ensuite les bords des pots P9 à l’aide de votre mélange de terreau et de perlite.  Replacez vos pots P9 sous les lampes. Si vos plants sont devenus trop hauts pour votre serre chauffante,  envisagez de suspendre des lampes horticoles au-dessus des plants ou faites comme moi, optez pour un Vitopod, une serre chauffante qui a une hauteur de 55cm.

La culture de l’aubergine – Etape 5 : Nourrir les plants repiqués

Le terreau que vous avez utilisé pour repiquer vos plants contient suffisamment de nutriments pour 6 semaines.  Passé ce délai, il faudra veiller à ajouter toutes les semaines voire toutes les 2 semaines de l’engrais liquide pour tomates dans l’eau d’arrosage de vos aubergines. Cet engrais apportera le phosphore et le potassium nécessaires à la croissance de plants vigoureux. Après le repiquage, administrez aussi toutes les 2 à 3 semaines une pointe de magnésium par plant (le bout d’une cuillère à soupe).  Arrosez alors par le haut lorsque vous administrez l’engrais. Le reste du temps, apportez l’eau par le bas, au niveau des racines. Le magnésium d’ Eco-Style permet aux plants de développer des feuilles bien vertes. Attention, pour être correctement absorbé par le plant, le magnésium a besoin de potassium. Le magnésium ne remplace donc en aucun cas l’ engrais liquide pour tomates (qui contient du potassium), il en est un complément.

 

Magnesium
Magnésium 

La culture de l’aubergine – Etape 6 : Endurcir les plants lorsque le temps s’y prête

Lorsque l’on commence les semis en décembre ou en janvier, les plants d’aubergine devront rester un bon moment sous les lampes horticoles à attendre que les jours soient suffisamment longs pour que le soleil puisse leur donner la meilleure lumière au monde. La lumière du soleil contient tous les spectres de couleur dont la plante a besoin pour produire des fleurs et ainsi des fruits. Je laisse mes plants à l’intérieur jusqu’à la fin du  mois de mars. Je commence ensuite à les faire voyager régulièrement entre les lampes horticoles et ma serre tunnel.  C’est ce qu’on appelle endurcir les plants. Commencez par les placer dans la serre 1 à 2 h par jour pour augmenter progressivement la durée au fur et à mesure que la saison avance. Attention, la température doit être supérieure à 10°C. Une température inférieure ne leur sera pas fatale mais elle provoquera un arrêt de croissance, ce qui n’est quand même pas le but recherché.

La culture de l’aubergine – Etape 7 : Le repiquage en serre ou en pots.

Enfin arrive le jour tant attendu. Après toutes ces semaines de soins intensifs et attentionnés, voici venu le temps de repiquer les aubergines en place. Contrairement aux piments et aux poivrons, les aubergines disposent  d’un système racinaire profond. Il est donc très important de bien préparer et ameublir les premiers 45 cm du sol et de l’amender grâce à du compost bien mûr et de l’engrais spécial pour tomates et plantes de serre. Espacez chaque plant de 45 cm en tout sens. Vérifiez d’abord le pH de votre sol à l’aide d’un testeur de pH et d’hygrométrie.  Vous saurez ainsi si votre sol est adapté à la culture de l’aubergine qui demande un pH allant de  5.5 à 6.5. Il est à noter que si votre sol n’est pas suffisamment ameubli en profondeur, les racines de la plante atteindront une couche de sol peu fertile, ce qui compromet les chances d’une récolte abondante. Si vous décidez de cultiver la variété Ophelia en pots, veillez donc à ce que vos pots soient suffisamment profonds. J’utilise, avec succès, des pots de 15 à 20 litres.

La culture de l’aubergine – Etape 8 : pailler ou placer de la bâche horticole directement après le repiquage

Lorsque les plants sont en place, il faut leur assurer un apport en eau suffisant. Pensez alors à apporter une couche de paillage au pied des plants pour maintenir l’humidité dans le sol et empêcher le développement d’adventices. Beaucoup de jardiniers utilisent de la bâche horticole sous serre. Il faut alors faire en sorte que les trous de plantation sont suffisamment grands en pratiquant une incision en forme de croix dans la bâche horticole et en rabattant les bords vers l’intérieur. Je repique également les plants assez profondément dans ma serre, de façon à former une cuvette, ainsi l’eau pourra bien pénétrer le sol.

Aubergines kweken bevruchting
Pollinisation de la fleur

La culture de l’aubergine – Etape 9 : Au secours, les fleurs sèchent

Tous ceux qui se sont lancés dans la culture de l’aubergine ont probablement déjà vécu cette mésaventure. Le plant d’aubergine se développe bien, il est vigoureux, en pleine santé et les fleurs commencent à se former. On imagine déjà les premiers fruits, mauves , brillants, bien lisses, on se met même à saliver à l’avance. Et puis c’est la catastrophe ! Les fleurs se mettent à sécher et à tomber. Mais pourquoi? Pour une raison toute simple : par manque d’eau. Comme je vous le disais plus haut, les aubergines ont un système racinaire profond. C’est pourquoi il est conseillé  de les arroser abondamment 1 fois par semaine plutôt qu’un peu tous les jours afin que l’eau puisse pénétrer en profondeur et atteindre les racines, leur permettant ainsi de capter les nutriments dont elles ont besoin.  Les piments et les poivrons par contre doivent être arrosés un peu et plus fréquemment car leurs racines ne se développent que dans les 15 à 20 premiers cm du sol.

La culture de l’aubergine – Etape 10 : Des fleurs saines et fécondées

Les aubergines sont autogames. Cela signifie qu’une fleur peut se féconder elle-même. D’autres plantes sont allogames, cela signifie qu’il leur faut d’autres fleurs pour être fécondées. Cependant, les fleurs d’aubergines ont parfois du mal à être fécondées et il faudra alors leur donner un petit coup de pouce. Il y a plusieurs façons de procéder. La première consiste à tapoter légèrement le plant chaque jour afin de libérer le pollen des étamines et le faire tomber sur le stigmate. On peut également utiliser une brosse à dents électrique dont les vibrations feront tomber le pollen. Il faut alors placer la tête rotative près de la base du plant d’aubergine. Une autre possibilité consiste à placer un ventilateur dans la serre mais je ne l’ai jamais testée.  Personnellement, j’utilise (avec beaucoup de succès) un pinceau que je passe sur les étamines pour récolter le pollen. Je le frotte ensuite sur l’étamine (voir photo ci-dessus). Et surtout, n’oubliez pas d’arroser abondamment !

Aubergines kweken op touw
Culture d’aubergines le long de cordes

La culture de l’aubergine – Etape 11 : Soutenir les plants

Les plants d’aubergine peuvent devenir très grands, il vaut donc mieux prévoir un tuteurage dès le début. Entourez le plant de 3 tuteurs en bambou et attachez-y les branches. Je conseille de placer les bambous lors du repiquage ainsi les racines du plant ne risquent pas d’être endommagées par la suite.  Je le dis et le répète mais lorsque les plants sont repiqués, il est impératif de les arroser en suffisance. Etalez une couche de paillage au sol afin d’y maintenir l’humidité. Pour les cultures d’aubergine en pots, placez des tuteurs avant la formation des fruits. Les plants d’aubergine peuvent également être guidés le long de cordes, on les attache alors à l’aide de clips pour tomates.

La culture de l’aubergine – Etape 12 : Maladies et ravageurs

Des températures trop basses, des maladies ou un sol trop pauvre sont souvent responsables de mauvaises récoltes. Des fruits tordus sont généralement le résultat d’arrosages irréguliers et insuffisants.

  • Cul noir : l’aubergine fait partie de la famille des solanacées comme les tomates et comme ces dernières, elle peut souffrir du cul noir, lié à une déficience en calcium.  Pour prévenir cette carence, suivez bien mes conseils plus haut en ce qui concerne le potassium.
  • Mildiou : Le mildiou est apporté par des spores qui se développent par temps humide et est souvent le résultat d’une mauvaise ventilation dans la serre. Veillez donc à aérer suffisamment.
  • Pucerons : Les pucerons et les mouchettes raffolent des sucs contenus dans les feuilles de l’aubergine. En se gavant, ils interrompent l’approvisionnement en nutriments de la plante. Pour lutter contre une trop grande prédation, utilisez un produit écologique ou arrosez les pucerons à l’aide d’un jet d’eau.  Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, vérifiez régulièrement vos plants. Ou lâchez des coccinelles indigènes dans votre serre si elles font défaut dans votre jardin. Chaque coccinelle consomme jusqu’à 50 pucerons par jour. Les larves de coccinelles sont disponibles dans notre boutique en ligne.
Aubergines oosten wanneer ze glimmen en er een kuiltje inblijft als er in knijpt
L’aubergine se récolte lorsqu’elle est bien luisante et cède légèrement sous la pression du doigt

La culture des aubergines – Etape 13 : Récolte et conservation

Les fruits sont prêts à être récoltés lorsque la peau est bien lisse et luisante. Ils sont mûrs lorsque la peau cède légèrement sous la pression du doigt. N’attendez pas trop longtemps avant de les consommer.  Cueillez les fruits à l’aide d’un couteau ou d’un sécateur bien affûté. Ne tirez surtout pas dessus pour les enlever. Coupez-les au plus près du tronc. Les aubergines se conservent environ 2 semaines dans un endroit humide (cave), quelques jours seulement au frigo. Ne lavez jamais les fruits à l’avance, uniquement au moment de les cuisiner. Une aubergine cueillie depuis trop longtemps finit par se décolorer.

La culture des aubergines – conclusion

N’hésitez surtout pas à cultiver ce généreux légume si comme moi, vous en êtes tombés amoureux.

Et si cet article vous a plu, que vous l’avez trouvé intéressant, partagez le autour de vous, sur tous les réseaux sociaux. Tout achat que vous effectuez dans notre boutique en ligne. nous permet e continuer nos activités et vous tenir informés.

Je vous souhaite beaucoup de succès dans vos futures cultures d’aubergine !

Tom

Ikzelf in mijn moestuin
Dans mon potager !

3 Commentaires sur “La culture de l’aubergine en 13 étapes

  1. Mamina says:

    Bonsoir et merci pour tous ces conseils. J’ai toujours voulu avoir un pied d’aubergines dans mon jardin. Plusieurs essais ont été vains. Je tente l’expérience avec 2 plants achetés en jardinerie. J’espère que j’aurai plus de chance grâce à votre site très explicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *