Congeler ses légumes – 4 super astuces pour manger ses récoltes toute l’année

Groenten invriezen - stel je favoriete mix samen

Congeler ses légumes – 4 super astuces pour manger ses récoltes toute l’année

Rien de plus réjouissant que de pouvoir savourer ses propres légumes. En ce moment, la récolte des tomates, des pommes de terre, des haricots et des courgettes bat son plein. Certains d’entre vous arrivent probablement à saturation. Pour pouvoir profiter encore pleinement de vos légumes cet automne, cet hiver et au printemps prochain, peut-être songez-vous à les congeler. Il y a bien sûr d’autres méthodes pour conserver ses légumes. Je pense notamment à la lactofermentation (voir l’article sur la lactofermentation) et à la stérilisation mais celle que je préfère reste la congélation car elle n’altère pas trop l’aspect ni le goût des légumes.

Bien planifier ses cultures en vue de la congélation des surplus

Souvent, la place est comptée dans un potager. Difficile alors de planter des potirons ou des choux car ils prennent trop de place. Il faut alors se résoudre à les acheter.  Mais si vous avez la place et souhaitez manger uniquement les légumes de votre production tout au long de l’année, il va falloir planifier les cultures. Pour avoir une idée des quantités à planter ou semer je vous invite à (re)lire mon article ‘Quelles quantités semer et planter pour nourrir ma famille‘.  Je vous avais promis l’année dernière une appli pour vous aider à planifier vos semis et vos récoltes. Malheureusement, sa version actuelle ne me satisfait pas et demande encore de nombreuses mises au point. Je ne sais donc pas quand je vais pouvoir vous la proposer. En attendant, mettez à profit les prochaines longues soirées d’hiver pour bouquiner et planifier votre prochaine saison au potager.

Astuce N° 1 : Blanchir les légumes avant de les congeler

Avant de procéder à la congélation des légumes, il est important de les blanchir. Dans de nombreux articles ainsi que des bouquins, on conseille de les blanchir dans de l’eau bouillante. C’est une méthode que je ne conseille pas car elle fait perdre de nombreuses vitamines. Je préfère blanchir les légumes à la vapeur car, non seulement cette façon de procéder consomme moins d’énergie et d’eau mais les légumes conservent bien mieux leur aspect et leur couleur que lorsqu’on les plonge dans de l’eau bouillante. Pour ceux d’entre vous qui ne disposent pas d’un cuit-vapeur, je mentionne toutefois les durées de blanchiment à l’eau bouillante.

Lors du blanchiment, on précuit les légumes sans toutefois les cuire totalement. Une fois le temps de blanchissement écoulé, versez vos légumes sur de la glace pour les refroidir et laissez les poser aussi longtemps que pour le blanchissement. Cela permet leur permet de conserver leur couleur.

Congeler ses légumes – d’abord les blanchir à la vapeur

Astuce N° 2 : 2 façons de congeler les légumes

Directement dans des sachets et au congélateur

C’est sans doute ainsi que procèdent la plupart des gens. Dès que les légumes ont fini d’égoutter, ils les mettent dans des sachets congélation, les pressent pour en extraire un maximum d’air et les placent au congélateur à une température de -18°C à -20°C.  Résultat, lorsqu’on sort les sachets, les légumes se sont solidifiés en un bloc. Cela ne pose pas de problème si les légumes sont destinés à faire de la soupe mais pour les faire sauter au wok, ce n’est franchement pas idéal.

Congeler les légumes sur un plateau

Si l’on veut utiliser ses légumes séparément ou prélever simplement une partie du sachet, il faut les congeler en les disposant sur un plateau (la lèche-frite du four par exemple). Placez le plateau au congélateur réglé au maximum. Certains congélateurs sont équipés de la fonction turbo ou boost. Ressortez le plateau du congélateur, disposez-y vos légumes refroidis et égouttés et remettez le plateau au congélateur. Les légumes congèleront ainsi individuellement. Après une demi-heure environ, placez les légumes dans un sachet, faites en sortir l’air et replacez le sachet au congélateur.

Ces deux procédés permettent de conserver vos légumes entre 8 et 12 mois. Les légumes congelés sans blanchissement conserveront moins longtemps. Si vous congelez des poireaux d’été pour en faire de la soupe en hiver, vous pouvez sans crainte les congeler crus. Ou mieux encore, cultivez des poireaux d’automne pour les cuisiner directement sans passer par la case congélation 😉

Congeler ses légumes – d’abord les disposer sur un plateau

Astuce N° 3 : Congeler ses mélanges de légumes et d’aromates

Tout dépendra naturellement de vos récoltes mais rien ne vous empêche de congeler plusieurs légumes ensemble pour vous faciliter la tâche. Parcourez vos recettes favorites pour élaborer vos mélanges. Voici quelques exemples pour vos aider :

Congeler ses légumes – créez vos mélanges selon vos envies

Rien ne vous oblige non plus à ajouter les oignons et l’ail à vos mélanges. Ces légumes se conservent très bien entiers et au frai à la cave ou dans un garage. Les aromates peuvent également être conservés séchés ou cueillis au jardin et ajoutés au dernier moment lors de la cuisson. A vous de créer vos mélanges selon vos envies et vos préférences.

Passons maintenant en revue les temps de blanchissement des légumes les plus courants.

Astuce N°4. Combien de temps faut-il blanchir les légumes ?

LEGUMEBLANCHISSEMENT DANS L EAU BOUILLANTE (en minutes)BLANCHISSEMENT A LA VAPEUR (en minutes)
pommes de terreselon la taille3 à 55 à 8
chicorée23
Aspergesgrandes46
Aspergespetites23
Aspergesmoyennes35
aubergineen dés de 2 cm46
chou fleuren bouquets35
chou frisé23
Haricotsverts, jaunes, sabre ou à rames35
Brocolien bouquets de 3 à 6 cm35
Champignonspetits entier ou grands en morceaux9
Champignonsémincés5
Pois23
Céleri rave34
Fenouil45
navet45
chou raveen dés de 1cm12
Maïspetit710
Maïsmoyen913
Maïsgros1116
Gombopetit35
Gombogros58
poivronen lamelles23
panais34
Potiron35
poireau35
betterave 34
chou rougerâpé1,52,5
chou de Milan12
céleri11
Echalotehachée grossièrement35
laituepour la soupe23
mangetout34
Bettes35
Epinards23
chou de Bruxellespetit35
chou de Bruxellesmoyen46
chou de Bruxellesgros57
Fèves35
oignonshachés grossièrement35
Chou blancrâpé1,52,5
carottespetites entières58
carottesen dés (1cm)23

Conclusion

La fin de la saison 2019 au potager se profile à l’horizon. Je vois déjà ici ou là des morceaux de parcelles vides de tout légume. J’espère que vos réserves de fruits et de légumes sont faites, que ce soit par séchage, stérilisation, lactofermentation ou congélation et que vous êtes prêts à affronter l’hiver.

Cet article vous a plu? Je vous invite à le partager au maximum autour de vous via les réseaux sociaux. Vous pouvez nous soutenir en vous rendant sur notre boutique en ligne pour y effectuer vos achats de semences et de matériel de jardinage.

Profitez bien de vos récoltes qui sont, je l’espère, suffisamment abondantes pour en conserver une partie pour l’hiver.

Tom

Ikzelf in mijn moestuin
Dans mon potager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.