Checklist N°14 pour le potager – du 16 au 31 août – Mes 4 projets avant la fin de l’année

potager août

Checklist N°14 pour le potager – du 16 au 31 août – Mes 4 projets avant la fin de l’année

Introduction – Que trouve-t-on encore dans mon potager en ce moment ?

Bonjour à tous et bienvenue dans la checklist N°14 du 16 au 31 août.  J’espère que vous êtes nombreux à avoir bénéficié des checklists précédentes et à avoir ainsi cultivé et récolté plus que les années précédentes. N’hésitez pas à me faire part de vos réussites (ou de vos échecs) en m’envoyant un mail à tom@moestuinweetjes.com.  Ma serre regorge encore de tomates,de piments, de poivrons, de melons et de concombres. Dehors j’ai encore des poireaux, des choux de Milan, des choux pointus, des choux fleurs, des courges, des courgettes, des pommes de terre (que je dois récolter d’urgence), des haricots verts, des navets, des betteraves rouges, du fenouil, des fraises, des carottes, du céleri.

Nous approchons de la fin de la période des semis. Il y a cependant encore quelques légumes que vous pouvez encore semer si vous êtes adepte de la culture continue. Je vous en fais la liste un peu plus loin dans la checklist.

Vous préférez consulter la checklist ailleurs ?

Pour ceux d’entre vous qui reçoivent cette checklist par mail : Si vous souhaitez la consulter sur le site d’Astucesaupotager, suivez ce lien : : consulter la checklist sur Astucesaupotager

Pour ceux qui consultent la chekclist sur le site : Vous souhaitez l’obtenir par mail toutes les 2 semaines, suivez ce lien pour vous inscrire : Inscription à la checklist par mail

Mes 4 projets au potager avant la fin de l’année

Voici en bref ce que je compte encore faire au potager :

  • Cultiver dans ma serre cet hiver : pour avoir des légumes même en hiver
  • planter mon ail et mes oignons d’hiver : pour les savourer l’année prochaine dès le mois de mai
  • semer des engrais verts : pour améliorer mon sol
  • continuer à appliquer la culture continue en pleine terre

Et si vous envisagiez de cultiver sous serre cet hiver ?

Comment ? Semer sous serre maintenant ? Mais, me direz-vous, c’est encore plein de plants de tomates, d’aubergines, de poivrons… En effet, mais rien ne vous empêche de déjà prévoir les semis à venir et de les effectuer dans des pots, des terrines ou des plateaux alvéolés. C’est ce que je fais en septembre et je les place dans les allées, sur les planches de culture libérées et sur les tables de rempotage dans ma serre tunnel. Pour pouvoir déguster de la mâche, de la roquette, du mizuna, de la claytone ou des épinards à Noël, c’est en septembre qu’il faut semer. Je trouve que semer en plateaux ou en terrines permet d’économiser pas mal de place sous serre car l’espace y est précieux. Je sème par exemple des épinards dans 2 plateaux à 73 alvéoles et sélectionne les 100 meilleurs plants que je repique alors en place.

Semez des engrais verts pour ne pas laisser de planches vides dans votre potager

Des engrais verts pour lutter contre les adventices

Vous l’aurez sans doute remarqué, les dernières pluies ont été bénéfiques au jardin et pas seulement aux légumes. Sur les planches qui se sont vidées, les adventices s’en donnent à coeur joie. Les semences y ont été apportées par le vent ou sont remontées à la surface lorsque la terre a été remuée. Je sais que beaucoup sont comestibles, j’ai d’ailleurs testé, cuisiné et goûté nombre d’entre elles mais je n’ai pas trouvé ça franchement terrible. Je préfère donc choisir et semer moi-même ce qui poussera dans mon jardin. Et je sème aussi certaines plantes non pas pour les manger mais pour nourrir ma terre, .

Ces plantes améliorent la structure du sol, apportent des éléments nutritifs (principalement de l’azote) et de la matière organique dont la microfaune du sol se nourrira pour la transformer en humus. Il existe plusieurs types d’engrais verts. Le seigle d’hiver tout comme le blé d’hiver sont des engrais verts aux racines profondes que l’on enfouit à la fin de l’hiver. Comme je ne bêche pas, je préfère semer de la moutarde ou de la phacélie. Adepte de la rotation des cultures, voici comment je procède : 

Les engrais verts – quand, où et comment

  • Là où j’avais mis mes légumes racine cette année je mettrai mes pommes de terre en 2019: moutarde jaune, lupin bleu ou phacélie
  • Là où j’avais mis mes pommes de terre, je mettrai des légumineuses en 2019 : pas d’engrais verts, je couvre de paillage ou d’une bâche pour empêcher le développement des adventices.
  • Là où j’avais mis mes légumineuses, je mettrai mes choux en 2019 : phacélie ou lupin bleu (pas de moutarde jaune car elle fait aussi partie de la même famille que les choux).
  • Là où j’avais mis mes choux, je mettrai mes légumes feuilles en 2019 : moutarde jaune, lupin bleu ou phacélie
  • Là où j’avais mis mes légumes feuilles, je mettrai mes légumes-fruits en 2019 (courges et courgettes seulement car le reste, je le cultive sous serre) : moutarde jaune ou phacélie
  • Là où j’avais mis mes légumes-fruits, je mettrai mes légumes-racines en 2019 : pas d’engrais verts, je couvre de paillage ou d’une bâche.

Quels engrais verts choisir

Mon choix se porte donc sur trois engrais verts différents. La moutarde jaune produit beaucoup de matière organique, elle se sème jusque fin septembre et gèle à  -3°C. De tous les engrais verts, c’est la phacélie que je préfère. Elle produit également beaucoup de matière organique, elle meurt à la moindre petite gelée et est très vite transformée en humus par la microfaune du sol. Elle est très facile à incorporer dans le sol avec la grelinette en mars. La  phacélie doit cependant être semée avant la fin du mois d’août. Le lupin bleu apporte beaucoup d’azote et de matière organique. Cependant, sa haute taille (80cm) le rend plus difficile à incorporer dans le sol après l’hiver. Le lupin bleu peut également servir de fourrage pour les animaux.

Ail et oignons d’hiver

Pourquoi planter de l’ail et des oignons en hiver?  Leur récolte se fait à peine plus tôt que les variétés d’été mais je trouve intéressant de planter des légumes au mois d’octobre pour pouvoir les récolter dès le mois de mai (sous serre) ou de juin (en pleine terre). De plus, ça me donne l’occasion de me rendre régulièrement au jardin pour surveiller leur développement. Et comme la mouche de l’oignon est nettement moins active en hiver,  il n’est pas nécessaire de les recouvrir d’un voile anti-insectes.  Je préfère planter mes oignons et mon ail d’hiver sous serre, ça me permet de gagner un mois et demi dans les récoltes. Je plante mes piments et mes poivrons à l’emplacement qui se sera libéré après leur récolte. Veillez à laisser 15 cm d’écartement entre les plants au lieu de 10 pour les oignons d’été. Les oignons d’hiver poussent plus lentement mais développent un réseau racinaire plus important. Je laisse également 30 cm entre les rangs. L’ail d’hiver se plante lui en laissant un écartement de 30 cm en tous sens. Ne les plantez pas trop vite, surtout s’il fait encore chaud en journée. Les têtes se développent mieux lorsque les températures sont fraîches. J’y reviendrai plus en détails dans les checklists suivantes.

 Pratiquer la culture continue au jardin

Le choix des légumes à semer se réduit en cette période mais il en reste malgré tout quelques uns d’assez intéressants.

Légumes feuilles
  • buiten zaaien chicorée (d’automne et d’hiver)
  • buiten zaaien serre kas zaaien/oogsten roquette (d’hiver)
  • buiten zaaien épinards (d’automne)
  • buiten zaaien mâche (pleine terre)
Crucifères
Légumes racines
Aromatiques

Conclusion

Comme vous le voyez, la saison est loin d’être terminée. Il reste les oignons et l’ail d’hiver à planter, les semis sous serre à prévoir, les engrais verts à semer et les cultures continues à envisager. Et je n’ai même pas abordé le sujet des gros travaux à effectuer au jardin comme la réalisation de nouvelles planches de culture, le compostage, l’installation d’une nouvelle clôture. Ma saison 2018 ne s’arrête donc pas lorsque la dernière plante annuelle succombe au gel. J’espère qu’il en va de même chez vous. Mais chacun est bien sûr libre d’agir comme il le veut. La saison a été longue et pleine d’aléas et je comprends que certains sont fatigués et ont envie de passer à autre chose.

N’hésitez pas à partager cette checklist et si les informations qui sy trouvent vous sont utiles, je vous invite à jeter un oeil à notre boutique en ligne. Tous les achats qui y sont effectués nous permettent de maintenir le site en vie et par là d’encourager un maximum de gens à cultiver leurs propres légumes, bien plus sains et nutritifs que ceux de la grande distribution. Et d’améliorer m² par m² l’état de notre planète.

A bientôt,

Tom

Ikzelf in mijn moestuin
Dans mon potager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Elke 2 weken een schop onder je moestuinkont ?

Schrijf je in voor de 100% anti-vergeet moestuin checklist